Qui sommes-nous ?

EDM est une association à buts non lucratifs. Elle a été fondée en 2008.

L’idée de créer une association est née d’une visite touristique à Madagascar en 2005.

Lors de ce voyage et voyant le nombre d’enfants non scolarisés, Corinne Biardeau, fondatrice de l’association, a décidé qu’elle ne pouvait pas rester sans rien faire.

Après quelques tentatives d’engagement associatif plus ou moins réussies, elle en est venue à construire son propre projet à la suite d’une nouvelle visite dans le village de Merimanjaka, guidée en ce lieu par de nouvelles connaissances.

Aider des écoles ! C’était là un projet à dimension humaine, réaliste, et tourné vers l’avenir.

En effet, les enfants d’aujourd’hui seront ceux qui, demain, travailleront à un devenir meilleur pour leur pays, Madagascar, dont la grande beauté n’a malheureusement d’égale que sa pauvreté économique.

Merimanjaka est un village d’environ trois mille habitants situé à une dizaine de kilomètres au Sud-Est de la Capitale de Madagascar, Antananarivo. Perché sur une des douze collines sacrées qui ceinturent la grande ville, il fait partie de la commune rurale d’Ambohijanaka, structure équivalente à nos communautés de communes, et qui compte environ quinze mille habitants au sein du regroupement de douze villages. Bien qu’étant à proximité immédiate de la capitale, le cadre général reste fondamentalement rural : ces villages sont entourés de rizières et vivent principalement de l’agriculture, de l’artisanat et du petit commerce.

L’école Saint Jean Baptiste de la Salle accueille aujourd’hui plus de 400 enfants, répartis dans six classes allant de la maternelle au CM2. En 2017, grâce à l’intervention d’une association Espagnole, cette école s’est ouverte au cycle secondaire ; à l’époque nous avons été sollicités, mais au vu de l’importance de ce projet nous avons fait le choix de ne pas nous y associer.

Cette école est située sur le domaine d’une église (d’où le nom de l’école), propriété du Diocèse local. Les seuls éléments fournis par l’académie scolaire sont les programmes et les tables des classes ; pour le reste, comme on dit souvent là-bas, Dieu y pourvoira !

En 2018, l’association a décidé d’étendre son action aux écoles primaires publiques de Lohanosy et Tsilazaina, proches de Merimanjaka. Ce projet d’extension correspondait à notre volonté de favoriser la scolarisation de trop d’enfants dans les rues ou au travail, et notre assise financière nous permettait de nous y engager sans remettre en cause ce qui est déjà en place.

Ces écoles primaires publiques sont situées dans 2 villages de la communauté. Notre association intervient désormais à différents niveaux dans ces 3 écoles. Depuis la rentrée scolaire de 2019, nous avons étendu ce champ d’action à d’autres écoles, toujours dans le périmètre de la commune rurale.

Nous aidons aussi les « anciens parrainés » de Merimanjaka qui poursuivent leurs études en secondaire voire au-delà, car l’accompagnement dans notre démarche d’aide à la scolarisation ne peut pas s’arrêter brutalement quand l’élève poursuit ses études.

Le système que nous avons mis en place n’est, c’est parfaitement clair et assumé par les dirigeants de l’association, pas parfait. Nous aidons en priorité les plus défavorisés, et il nous est malheureusement impossible d’aider tout le monde. D’autre part, il ne revient pas à notre association de suppléer au système éducatif en vigueur à Madagascar, placé sous la pleine autorité du Ministère de l’éducation. La mission que nous nous sommes donné est simple : contribuer à ce que le maximum d’enfants puissent aller à l’école. Dans un monde idéal, l’objectif suprême est que l’on nous dise « merci de votre action, mais maintenant elle n’est plus nécessaire » !

En attendant nous devons faire des choix, et ces choix sont forcément empreints d’une certaine injustice même si cela nous désole. Cependant notre approche se révèle efficace, et à l’instar d’autres associations présentes dans le pays, nous contribuons bel et bien à ce qu’un maximum d’enfants en âge scolaire puissent accéder aux savoirs indispensables : lire, écrire, compter.

C’est une mission sans fin, que nous menons depuis maintenant depuis plus de dix ans grâce à l’idée de départ de Corinne et au soutien assidu et de plus en plus important des adhérents, parrains et donateurs qui s’engagent à nos côtés. A ce jour ils sont plus de 200 et leur effort ne faiblit pas.

Alors, faites comme eux : rejoignez nous !

Les commentaires sont fermés.

L'info de la semaine

Une exposition immersive sur la région méconnue de Makay à ne pas manquer !

À Lyon, une exposition immersive sur la région méconnue de Makay, trésor de la biodiversité malgache. Le musée des Confluences de Lyon fait voyager le public dans une région de Madagascar à la biodiversité extraordinaire. Une exposition qui a pour but de sensibiliser à la préservation de l’environnement. Bruits, vidéos sur écrans géants et senteurs typiques plongent le spectateur en immersion au cœur du massif du Makay, un territoire au sud-ouest de Madagascar où des canyons majestueux surplombent des forêts primaires splendides. Le visiteur se transforme ainsi, l’espace de quelques heures, en explorateur d’une zone préservée. Cela fait seulement 10 ans que le massif du Makay est étudié par les scientifiques. Un voyage qui invite également à partir à la … Lire la suite →

Lire l'info →

L'info de la semaine

Une exposition immersive sur la région méconnue de Makay à ne pas manquer !

À Lyon, une exposition immersive sur la région méconnue de Makay, trésor de la biodiversité malgache. Le musée des Confluences de Lyon fait voyager le public dans une région de Madagascar à la biodiversité extraordinaire. Une exposition qui a pour but de sensibiliser à la préservation de l’environnement. Bruits, vidéos sur écrans géants et senteurs typiques plongent le spectateur en immersion au cœur du massif du Makay, un territoire au sud-ouest de Madagascar où des canyons majestueux surplombent des forêts primaires splendides. Le visiteur se transforme ainsi, l’espace de quelques heures, en explorateur d’une zone préservée. Cela fait seulement 10 ans que le massif du Makay est étudié par les scientifiques. Un voyage qui invite également à partir à la … Lire la suite →

Lire l'info →

© 2020 Enfants de Merimanjaka
Tous droits réservés.
RSS   Wordpress

Enfants de Merimanjaka
5 Ruelle du chant de l'Alouette
91730 MAUCHAMPS